Biographie

Sorj Chalandon, né à Tunis le , est un journaliste et écrivain français. Il est membre de la rédaction du Canard enchaîné.

Le prénom de naissance de Sorj Chalandon est Georges ; il a choisi de le modifier en Sorj, qui est le nom que lui donnait sa grand-mère. L'enfance de Sorj Chalandon a été marquée par la violence et la mythomanie de son père, qu'il a décrites dans son roman Profession du père ,. Il a également souffert de bégaiement, ce qui lui a inspiré son premier roman Le Petit Bonzi . Bien que la majorité soit à 21 ans, il obtient son émancipation à 17 ans et quitte sa famille. Au début des années 1970, il milite pour l'organisation d'extrême gauche, la Gauche prolétarienne. Il participe à la création du quotidien Libération, dont il est journaliste de 1973 à . En 1982, il a été le premier journaliste occidental, selon Libération, à rendre compte du massacre de Hama, en Syrie, sous pseudonyme,. Chroniqueur judiciaire, grand reporter, puis rédacteur en chef adjoint de ce quotidien, il est l'auteur de reportages sur l'Irlande du Nord et le procès de Klaus Barbie qui lui ont valu le prix Albert-Londres en 1988.

Écrivain, il a aussi publié neuf romans chez Grasset, dont Une promesse, qui a reçu le prix Médicis en 2006 et Le quatrième mur, Prix Goncourt des lycéens 2013.

Par ailleurs, il a participé à l’écriture de la saison 2 de la série télévisée Reporters (trois épisodes écrits) et travaillé avec le créateur de cette série, Olivier Kohn, au projet d'une troisième saison finalement abandonnée par Canal+. Depuis , Sorj Chalandon est journaliste au Canard enchaîné, où il tient la rubrique « La Boîte aux images », ainsi que critique cinéma.

En 2008, son roman Mon traître s'inspire de son histoire personnelle : son amitié avec Denis Donaldson, vue par le biais d'un narrateur parisien luthier ; trois ans plus tard, l'histoire romancée est racontée sous l'angle du « traître », dans Retour à Killybegs. Ce roman obtient le Grand prix du roman de l'Académie française en 2011.

De 2008 à 2012, Sorj Chalandon fut le parrain du Festival du Premier roman de Laval, organisé par Lecture en tête. Depuis 2013 Il est le président du jury du Prix Littéraire du Deuxième Roman.

Entre 2007 et 2009, Sorj Chalandon devient formateur régulier au Centre de formation des journalistes à Paris.

En 2010, Sorj Chalandon apparaît en dernière partie du film documentaire de Jean-Paul Mari Sans blessures apparentes — tiré de l'ouvrage paru sous le même titre chez Robert Laffont — et consacré aux « damnés de la guerre », ainsi qu'aux séquelles psycho-émotionnelles qui en résultent, ce qu'on appelle les troubles de stress post-traumatique (en abrégé ESPT = état de stress post-traumatique).

À Rennes, le , le prix Goncourt des lycéens lui est attribué pour Le quatrième mur, publié chez Grasset. Ce roman évoque l'utopie d'un metteur en scène qui décide de monter Antigone de Jean Anouilh à Beyrouth dans les années 1980, pendant la guerre du Liban. En 2017, il publie le roman Le jour d'avant, sur la catastrophe minière de Liévin-Lens, à l'origine de quarante-deux morts le .

  • Le Petit Bonzi, éditions Grasset, 2005 ; rééd. Le Livre de poche.
  • Une promesse, Grasset, 2006 ; rééd. Le Livre de poche.
  • Mon traître, Grasset, 2008 ; rééd. Le Livre de poche.
  • La Légende de nos pères, Grasset, 2009 ; rééd. Le Livre de poche.
  • Retour à Killybegs, Grasset, 2011.
  • Le quatrième mur, Grasset, 2013.
  • Profession du père, Grasset, 2015 [présentation en ligne]. Adapté au cinéma par Jean-Pierre Améris (2020).
  • Le jour d'avant, Grasset, 2017.
  • Une joie féroce, Grasset, 2019 (ISBN 978-2-2468-2123-6) , 316 p.
  • Enfant de salaud, Grasset, 2021 (ISBN 978-2-2468-2815-0), 336 p.

Les principaux prix littéraires reçus sont :

  • Prix Albert-Londres 1988
  • Prix Médicis 2006 pour Une promesse
  • Prix Joseph-Kessel 2008 pour Mon traître
  • Prix Simenon 2008 pour Mon traître
  • prix Gabrielle-d'Estrées 2008 pour Mon traître
  • Prix Jean-Freustié 2008 pour Mon traître
  • Grand prix du roman de l'Académie française 2011 pour Retour à Killybegs
  • Liste Goncourt : le choix polonais 2011, et le choix serbe 2012, pour Retour à Killybegs
  • Prix Goncourt des lycéens 2013 pour Le quatrième mur
  • Liste Goncourt : le Choix de l'Orient 2013 et le Choix Roumain 2013 pour Le quatrième mur
  • Prix des écrivains croyants 2014 pour Le quatrième mur
  • Prix des libraires du Québec 2014 pour Le quatrième mur
  • Prix des lecteurs Le Livre de poche 2015 pour Le quatrième mur
  • Prix du Style 2015 pour Profession du père

  • Ressource relative au spectacle :
    • Les Archives du spectacle
  • Ressource relative à la bande dessinée :
    • BD Gest'
  • Portail de la presse écrite
  • Portail de la littérature française

Ce contenu est mis à disposition selon les termes de Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Sorj Chalandon de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

Les collaborateurs

Les interviews

La chaine YouTube